Kawita Vatanajyankur est une artiste performeuse engagée. Née en 1987, elle vit et travaille à Bangkok.
Son travail où elle se met en scène, est basé sur la répétitivité du mouvement mettant en avant le cercle vicieux des sujets sociétaux contemporains abordés. Son engagement ne prône ni la violence ni la révolte mais le dialogue entre les différents acteurs de la société.
Kawita Vatanajyankur immerge le spectateur dans une thématique alliant la contemporanéité et l’universalité de nos sociétés  modernes: la condition de la femme dans la vie domestique. S’inspirant des images publicitaires assénées par nos sociétés d’hyperconsommation, la coloration et l’éclat esthétique de ses créations renforcent l’impact et l’engagement de son travail.
Soumission, force, abjection, absurdité, implication personnelle de l’artiste sont là pour générer des tensions et au final dérangent le regardeur.
“J’ai créé Sponge (Éponge), une œuvre vidéo performative en complément de ma précédente série intitulée Tools (Outils) dans laquelle mon corps a été totalement enlevé et contraint de travailler comme un objet dans un environnement domestiqué. Les travaux ménagers, même s’ils sont généralement considérés comme une œuvre abstraite, sont sans fin et généralement épuisants physiquement et psychologiquement. Souvent considérés comme un travail féminin non reconnu, ils requièrent force, puissance et endurance.
Dans ce travail réalisé pendant le confinement, j’ai lentement transformé mon corps en éponge pour nettoyer la vaisselle. L’action et le mouvement répétitif du corps ainsi que le visage crispé visent à me transformer en une éponge à vaisselle parfaite grâce à un schéma d’étape méditative. Parfois, le visage est forcé et réprimé pour être trempé dans le savon avant de revenir et être pressé contre la vaisselle sans répit et parfois, violemment”.